n'oublie pas de réinventer la roue

« PERFORMANCES »

« PERFORMANCES »

Descriptif :

Cette proposition de stage n’a qu’un but : offrir une première audience à une expérimentation personnelle pour chacun/e des participants/es. Il doit s’agir d’une forme libre, d’une expression intime ou spectaculaire sous la forme d’un premier jet – ce point est important – aussi modeste soit-il. Ce geste premier n’est pas pour autant une improvisation de l’instant. Nous nous proposons d’aborder ici des « événements scéniques » singuliers, plusieurs fois projetés mentalement au cours de sa vie, mais qui n’ont jamais jusqu’ici, trouvé l’opportunité de prendre corps. Quelque chose auquel on pense de façon relativement récurrente ; qui en un certain sens, obsède, voire, défie son propre imaginaire depuis un certain temps ou peut-être même un temps certain.

Un acte seul ou une élaboration complexe ou touffue ; sons, voix, postures, exhibitions, échanges, exposés de quelque nature qu’ils soient, paroles, danses … la liste est infinie et surtout – c’est sa qualité en la matière – « inimaginable » pour celles et ceux, spectateurs les uns des autres durant ce moment de stage, qui n’auraient pu l’imaginer à la place de celle ou celui qui s’exécute à ce moment sous leurs yeux.

La place de l’enseignement en pareil cas, doit translater vers une tentative de compréhension la plus englobante et intuitive de la proposition faite. Pas question ici de diriger, comme on le ferait au théâtre, ni d’avoir la volonté d’aller vers un objectif défini, ni de vouloir contribuer à achever une forme et encore moins de se substituer à son auteur. Le propos et la méthode seront de questionner les créateurs et interprètes de cette étape de leur projet, de manière à ce que son développement, tout au long de cette journée, rebondisse, absorbe, rejette, accepte, réfute, s’échappe ou se moule au contact de la fermentation des esprits avides de réponses ou interdits face aux variables degrés de leur réceptivité à la chose d’un/e autre. Il s’agit d’être, coup sur coup, totalement acteur et pleinement spectateur, artiste dans ses pratiques et individu de tous les jours, tout autant que chercheur.

Chacun, chacune se retrouvera donc tour à tour des deux côtés de la barrière à diverses reprises, posant et résolvant ainsi de cent manières différentes des énigmes qui sont au cœur même de toute proposition scénique qui ne cherche pas le guidage des conventions d’un art spécifique a priori.

Ainsi pourrions nous nommer cela : Performances.

Précisions

Un système audio (ordinateur, mixette, enceintes amplifiées, micro) et un vidéoprojecteur seront mis à disposition afin que chacun/e puisse diffuser les matériaux qui lui seront nécessaires. (Supports numériques uniquement: clef USB, disque dur externe, DVD) Il vous appartiendra d'apporter accessoires, maquillages, costumes, textes ou autres ingrédients éventuels utiles au travail que vous envisagez. Une bâche pourra être mise au sol dans le cas d'utilisation de liquides ou de matières salissantes. (Aucune douche n'est présente sur place. Seulement un lavabo)

*Réductions tarifaires

Sous condition du versement effectif de leur cotisation, les membres de l’AmiG (Association des amis du Générateur) bénéficient d’un tarif à 60 euros pour cette journée de stage.

De même, les personnes ayant participé aux stages précédents « Le cri, le texte et la pulsion physique » et « Performances », peuvent s’inscrire à ce stage pour un prix acquitté de 60 euros.

Related Posts

ICONICUM au Générateur - [frasq] #7 rencontre de la pArformance

Ballade post Iconicum

Scène Vivante

Nudité, nudité chérie …

Leave a Reply

Your email address will not be published.

You may use these HTML tags and attributes: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>

Réinitialiser le mot de passe
Veuillez entrer votre email. Vous allez recevoir votre nouveau mot de passe par email.